J'entretiens

Entretenir devant chez soi

"Les habitants des immeubles riverains des voies publiques doivent maintenir en bon état de propreté les trottoirs au droit de leur domicile" énonce l'article 6 du règlement de voirie du 2 janvier 2007. Il appartient donc à chacun d'entretenir la portion de trottoir qui longe son habitation.

Le nettoyage inclut déneigement, enlèvement des déjections canines, lavage.

Les riverains doivent aussi nettoyer les gargouilles et autres ouvrages d'évacuation des eaux pluviales placés en travers des trottoirs, ainsi que les caniveaux les bordant, afin de maintenir un bon écoulement des eaux.

Le lavage doit se faire à l'eau claire, car les écoulements se font dans les avaloirs d'eaux pluviales et ne passent donc pas par le traitement des eaux usées.

Le désherbage devant chez soi

Il revient à l'appréciation de chacun. En effet, les mauvaises herbes ne sont pas  sales et constituent un refuge pour la biodiversité. Violette ou géranium sauvages, valériane, campanule... peuvent par exemple être conservés pour agrémenter nos rues.

Si vous optez pour une élimination des mauvaises herbes, quelques outils très pratiques : la binette, le désherbeur thermique ou le rotofil. L'utilisation de produits phytosanitaires est interdite.

3 conseils pratiques

  • Binez toujours les jours de grand soleil : les racines des herbes arrachées sécheront et ne pourront pas se ré-enraciner.
  • Conservez l'eau de cuisson de vos féculents pour la verser chaude sur les mauvaises herbes : les plantes se flétriront à cause du choc thermique.
  • Désherbez dès la fin de l'hiver, 3 à 5 passages par an sont nécessaires.

De la jardinière de balcon au parc municipal, du potager familial à la promenade urbaine... la nature en ville, ça commence devant chez vous !