Je ramasse

Même du pied gauche, il n'est jamais agréable de marcher sur une crotte de chien. Outre les désagréments visuels et olfactifs, les déjections canines non ramassées ont des conséquences multiples sur l'environnement, tel que le rejet dans la mer via le réseau d'eaux pluviales.

Avoir un animal, c'est être responsable ! Les animaux en ville... Ce sont quelques règles à respecter

Le réflexe canisite

Canisite

Les canisites sont des espaces aménagés où les chiens peuvent faire leurs besoins librement. L'équivalent de " toilettes publiques " pour nos compagnons à quatre pattes ! 35 canisites ont été créés dans les quartiers et sont nettoyés quotidiennement (sauf les dimanches et jours fériés). N'hésitez pas à modifier le parcours de vos promenades journalières en fonction du canisite le plus proche.

Des "espaces détente"

Quatre "espaces détente" sont à disposition des habitants. Ils peuvent y laisser leur chien en liberté. Ces espaces sont propres et ils sont équipés de canisites qui sont nettoyés tous les jours. C'est également un lieu de rencontre pour les maîtres.

A noter : pas moins de 3,7 tonnes de crottes de chiens sont collectées dans les canisites... c'est toujours ça qui ne va pas dans la rade !

Connaître les canisites les plus près de chez vous

Le sac dans la poche

Distributeur de sacs à crotte

Il existe plusieurs modèles de sacs à déjections dans le commerce, dont certains avec des pinces appropriées. Avant de sortir le chemin, glissez-en quelques-uns dans votre poche ! La Ville met aussi à votre disposition des sacs à déjection pour pouvoir ramasser, sans vous salir, les crottes de votre chien et les placers dans la poubelle. 60 distributeurs de sacs à déjection sont implantés dans la ville. Vous pouvez aussi utiliser du papier journal, un bout de carton ou tout autre moyen à votre convenance. Evitez le plastique, il n'est pas toujours biodégradable et favorise la fermentation.

Les propriétaires qui ne respectent pas les consignes élémentaires de propreté (déjections laissées sur l'espace public) sont passibles d'une amende de première classe (arrêtés municipaux n° 1045 et 1046 du 7/12/2004).

148000 sacs ont été distribués en 2012.

Voir tous les lieux d'implantation des distributeurs