Energie bois

Le bois : combustible disponible et rentable

Se chauffer au bois, c'est :

  • utiliser un combustible compétitif, naturel et renouvelable
  • une façon de valoriser les sous-produits de l'exploitation forestière
  • favoriser la gestion rationnelle des forêts
  • aider à la réduction des émissions de gaz néfastes tels que le monoxyde de carbone et de dioxyde de carbone
  • une réponse au protocole de Kyoto sur le développement des bioénergies

Les chaudières au bois existent à chargement manuel (avec des bûches) ou à chargement automatique (avec des plaquettes et des granulés).

Afin de promouvoir, ce type de combustible pour le chauffage de l'habitat, la ville de Lorient a mis en place une subvention  pour l'installation d'une chaudière à alimentation automatique à granulés ou à plaquettes (en savoir plus sur cette aide).

Présentation de la filière énergie bois à Lorient

Reportage diffusé sur France 3 le 19 mai 2011

Le chauffage au bois

De nombreux systèmes de chauffage au bois sont proposés sur le marché français : de la cheminée ouverte à la chaudière automatique en passant par les poêles et cuisinière, comment reconnaître les appareils performants destinés au chauffage ?

Conditions pour une bonne combustion :

  • une bonne combustion demande deux arrivées d'air.
  • rallongement du circuit des fumées pour récupérer un maximum de chaleur ( température de sortie de fumée convenable : 150°C).
  • une bonne combustion nécessite un système fonctionnant à puissance nominale, c'est à dire que les arrivées d'air de combustion ne soient pas obturées.

La cheminée ouverte ne possédant pas d'arrivée d'air secondaire, 75 % de l'énergie du bois est perdue, ce n'est pas un système adapté pour le chauffage de la maison.

Les appareils indépendants : insert, foyer fermé, poêle, lequel choisir ? Si vous disposez déjà d'une cheminée ouverte, vous pouvez tout à fait installer un insert. La taille et la géométrie de l'insert devront être choisies selon l'ouverture et la disposition de la cheminée.

Si vous ne disposez que d'un conduit de fumée, vous pouvez faire installer un poêle. Les avantages du poêle par rapport à une cheminée (foyer fermé ou insert) proviennent de sa facilité d'installation et de ses performances pour le chauffage.

Il existe différentes catégories de poêles :

  • les poêles de première génération sont issus de technologies dépassées. Ils fonctionnent particulièrement mal, polluent et leur autonomie est limitée. 
  • les poêles de conception moderne tel que le schéma ci-dessus qui comprennent les poêles acier/fonte et les poêles fonte/matériaux réfractaires. Plus coûteux, ils apportent néanmoins un bon rendement pour chauffer votre habitation.

La qualité du bois de chauffage

Bois de chauffage
Bois de chauffage

Le bois vert qui vient d'être coupé n'est pas dans l'état un bon combustible, il contient trop d'eau (environ 60 %). Un bois humide fournit environ deux fois moins d'énergie, encrasse prématurément les équipements de chauffage et libère plus de substances polluantes qu'un bois séché.

Un bois de chauffage de bonne qualité doit avoir entre 15 et 20 % d'humidité sur masse brute, cela nécessite un an et demi à deux ans de séchage, sous abri suivant la taille des bûches. Stocker le bois en bûche de 33 cm sous abri entouré de palettes peut faciliter son séchage.

Le bois de récupération (chantier de démolition, vieux meubles...) contient souvent des produits toxiques : produits de traitement, vernis, peinture. La combustion de ce bois libère de très nombreux polluants qui peuvent être dangereux pour les résidents.