Chauffage

Il n'est pas toujours facile de choisir entre les différents modes de chauffage qui sont proposés. Chaque fournisseur d'énergie va faire la promotion de son mode de chauffe en n'apportant pas toujours toutes les informations nécessaires au choix. Se chauffer moins cher tout en polluant moins.

La géothermie

La géothermie
La géothermie

La géothermie consiste à récupérer la chaleur contenue dans le sol et élever la température pour chauffer la maison grâce à un système qui s'apparente à un réfrigérateur qui tournerait à l'envers. Elle peut être de basse ou moyenne température suivant la profondeur d'installation du système (surface ou en profondeur).

Le solaire thermique

Grâce à des panneaux solaires thermiques (une plaque de verre, dans laquelle circule des tuyaux sur fond noir), la chaleur du soleil est captée, chauffe de l'eau, qui pourra ensuite alimenter un circuit de chauffage. Le plancher chauffant basse température est dans ce cas recommandé. Un chauffage d'appoint utilisant une autre énergie est cependant nécessaire.

La chaudière semi-automatique à bois

Elle utilise des granulés de bois, des déchets broyés ou des bûches, s'alimente presque toute seule, donc à les même avantage qu'un chauffage central, avec un coût de fonctionnement nettement inférieur aux énergies fossiles. Les cendres d'une chaudière à bois ne représentent qu'entre 3 et 0,5 % du volume brûlé, contre 30 % pour les cheminées classiques.

Attention, une installation de chauffage ne se calcule pas simplement sur la facture propre à l'investissement, mais aussi sur les charges de fonctionnement. Prenez le temps d'évaluer vos dépenses sur une moyenne de 10 à 20 années.

Pour tous les équipements de type "énergies renouvelables", il est institué un crédit d'impôt sur le revenu au titre de l'habitation principale du contribuabl pour les dépenses liées au développement durable.

Renseignez-vous auprès de votre centre des impôts ou sur impots.gouv