Les orgues de Lorient

Orgue de Kerentrech - Les abrégés
Orgue de Kerentrech - Les abrégés

L'orgue de l'église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle

L'orgue de l'église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle, à Kerentrech, s'est offert une seconde jeunesse. Après plus de trois ans de travaux, opération majeure, l'instrument a retrouvé sa voix le 14 mai 2015 lors de son inauguration.

Un peu d'histoire :
Le 3 octobre 1838, l'église Saint-Louis voyait la livraison du premier orgue d'Aristide Cavaillé-Coll., alors jeune facteur d'orgues âgé de 27 ans, héritier d'une dynastie de facteurs d'orgues franco-espagnole. En 1891, l'église Saint-Louis fait l'acquisition d'un nouvel orgue et l'église Notre Dame-de-Bonne-Nouvelle dans le quartier de Kerentrech accueille alors l'orgue Cavaillé-Coll Opus 1. Soixante ans plus tard, les ateliers Cavaillé-Coll ont réalisé 600 orgues (dont celui de Notre-Dame de Paris), faisant la gloire d'un des plus célèbres facteurs d'orgues.

Xavier, élève pianiste de l'école d'orgue
Orgue de l'église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle
Xavier, élève pianiste de l'école d'orgue
Xavier, élève pianiste de l'école d'orgue
Orgue de l'église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle
Orgue de l'église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle

Une restauration nécessaire :
Démonté pendant la Seconde Guerre mondiale puis remonté, l'orgue contenant d'importants vestiges Cavaillé-Coll, est transformé dans les années 70. Après expertise, l'orgue est reconnu et classé monument historique le 13 septembre 2000. Une étude préalable réalisée en novembre 2002, constatant la faisabilité de la reconstitution de l'orgue, permet à la Commission Supérieure des Monuments Historiques de statuer en octobre 2003 en faveur de la restauration de l'orgue et de " sa restitution en l'état 1838 ".

L'opération de restauration de l'orgue de Kerentrech est lancée en 2010 sous maîtrise d'ouvrage de la Ville de Lorient avec le soutien de l'Etat, du Conseil régional de Bretagne et du Conseil départemental du Morbihan. La dépose de l'orgue de Kerentrech a lieu du 7 au 17 juin 2011. Au terme de relevés de tuyauterie, de relevés sur plan, d'observations et de recherches approfondies en atelier, les marques et indices de l'époque Cavaillé-Coll sont isolés afin de permettre la reconstitution de l'orgue d'origine, des incertitudes ayant été levées par comparaison avec les orgues témoins de Pontivy, Dinan, Notre-Dame de Lorette.
Sa restauration est signée du facteur d'orgues Nicolas Toussaint de la Société Manufacture d'Orgues de Bretagne;
sa composition est désormais la suivante : télécharger le fichier.

Découvrez en images 'La renaissance d'un orgue', un film de Fabrice Lanfranchi et Kévin Queillé.

Les orgues de l'église Notre-Dame-de-Victoire

Construits dans la foulée de l'édification de l'église Notre- Dame-de-Victoire / Saint-Louis, les deux orgues de cet édifice présentent un témoignage cohérent d'un style de facture d'orgues qualifié de néo-classique. Cette homogénéité entre ces deux instruments a été reconnue par un classement au titre des monuments historiques.
Soigneusement restaurés il y a quelques années, ils constituent un patrimoine incontournable de la ville de Lorient.

Mickaël Gaborieau, professeur d'orgue
Orgue de l'église Saint-Louis
Mickaël Gaborieau, professeur d'orgue
Mickaël Gaborieau, professeur d'orgue
Orgue de l'église Saint-Louis
Orgue de l'église Saint-Louis