Un caillou dans la fontaine

Histoires du cheval qui portait une école sur son dos

À l'école primaire du Bois-du-Château, une belle aventure s'est tissée autour des mots, entre les enfants, les enseignants, et deux artistes de la Compagnie 'Un caillou dans la fontaine'.
Il est presque aussi célèbre qu'une rock star, Hervé Walbecq, à l'école du Bois-du-Château. Dans les classes, tous connaissent les livres de cet auteur-illustrateur récompensé par la "Pépite du roman jeunesse" au salon de Montreuil, et tous l'attendent, pleins de fierté et de joie de travailler avec cet artiste un brin fantasque, qui fait swinguer idées et poésie. Toute l'école est impliquée dans ce projet global qui comprend de nombreuses déclinaisons : mise en scène d'une pièce écrite par les enfants, édition d'un livre-CD avec création sonore, photos et illustrations, théâtre d'ombres...
Pour ces enfants, l'engouement est d'autant plus étonnant, mais le charisme de l'auteur a joué, et chacun n'a qu'une envie, "écrire comme Hervé". C'est lorsque l'on se glisse en petite souris dans une classe que l'on comprend : entraînés par Hervé - fantaisie mais aussi beaucoup d'exigence - sur la piste d'une histoire, les enfants redoublent d'imagination.

La comédienne Aude de Rouffignac fait le reste : transposer en scène, mettre les enfants en situation d'acteurs mais aussi de constructeurs despectacle, une approche intelligente et pédagogique qui leur permet de réaliser que Rome ne peut se faire en un jour...
Les enseignants jouent eux aussi le jeu, puisque lorsque Aude et Hervé quittent l'école, ce sont eux qui prennent le relais du travail commencé par les artistes : peaufiner les dialogues, nourrir les personnages, enrichir le vocabulaire, imaginer la mise en scène...

Illustrations et mise en scène des élèves

Hervé Walbecq et la classe de CE1 B : Histoire n°1
Les pieds qui avaient des yeux
"Mes pieds ont des yeux. Ils sont très contents ! Mais quand j'enfile mes chaussettes, ils sont tristes parce qu'il fait tout noir. " Ya qu'à couper les chaussettes ! ", me disent-ils. Alors, je prends une paire de ciseaux et j'en coupe un bout. Mais le problème n'est pas encore résolu, car, quand je mets mes chaussures, ils se retrouvent à nouveau dans le noir/l'obscurité. " Ya qu'à acheter des claquettes ! ", me proposent-ils . Le problème c'est qu'en hiver , mes doigts de pieds étaient gelés. Alors, j'ai trouvé dans le placard les baskets de mon papa. J'ai invité trois lucioles par chaussure à faire de la lumière pour mes pieds. En plus, ça leur a fait de la compagnie "

Mercredi 27 avril : l'école se transforme

Histoires du cheval qui portait une école sur son dos
L'école se transforme pour un soir. Parents et curieux sont invités à découvrir la restitution d'un travail de longue haleine et à déambuler au cœur des créations des enfants, initiées à l'occasion de la résidence artistique de la compagnie un caillou dans la fontaine : théâtre d'ombre, expositions, créations sonores...

Venez nombreux pour découvrir cette belle aventure créative.
Ouvert à tous : de 17h30 à 20h.

 

Animation de l'architecture et du patrimoine : programme été 2016

Programme jusqu'en septembre 2016
Programme jusqu'en septembre 2016