L'union de la droite, du centre et des indépendants

Mieux gérer l'argent public

En ce début d'année, nous pouvons faire l'analyse à mi-mandat de la gestion de l'équipe en place.

Nous reconnaissons que la baisse des dotations réalisée sous le mandat de François Hollande contraint la Mairie à faire des efforts. Mais, nous remettons en cause certains investissements réalisés par la ville et Lorient Agglomération qui pour nous n'étaient pas prioritaires.

Ainsi, lors des élections municipales de 2014, notre équipe avait proposé de signer un bail emphytéotique avec le FC Lorient pour la gestion sur le long terme du stade de Moustoir. Cela aurait permis de partager les investissements sur la pelouse mais aussi au club de développer des projets pour le stade (tribunes...).

Le projet du Triskel est révélateur par son coût faramineux eu égard au temps gagné par kilomètre. La cohabitation des différents modes de transports sur ces axes n'est pas sécurisée et est devenue difficile.

La reconstruction de la gare est intéressante mais tous les aspects financiers et déplacements n'ont pas été pris en compte. L'accès du côté de l'ancienne gare demeure très compliqué.

La sécurité de certains quartiers n'est plus assurée et la majorité ne peut plus cacher ses responsabilités dans la montée des extrêmes.Les parkings souterrains (Lorientis, Nayel et la place d'armes) nous coûtent également très chers avec une fréquentation trop faible. Les accès et le cheminement vers l'hypercentre n'ont pas été préparés à l'avance. L'équipe municipale manque cruellement de vision.

Dernièrement, l'affaire de la fermeture-fusion de deux collèges de Lorient démontre que le Maire et son équipe ne savent pas consulter et entérinent des décisions sans analyser la situation des quartiers et leur devenir.

Enfin, nous regrettons que les travaux du parc Jules Ferry, qui eux aussi ont un coût pharaonique, ont empêché la présence de la fête foraine. Malgré les dires de l'équipe en place, l'animation de cette fin d'année est à déplorer au vu de la baisse de fréquentation de nos commerces de centre-ville. A quand un réel esprit de Noël et de rêve dans notre ville ?

Nous vous souhaitons une belle année 2018. Bloavezh mat !

Permanences : 25 rue Marie Dorval - 02 97 84 81 35

  • 3 février : Maria Colas
  • 10 février : Jean Le Bot
  • 17 février : Gaëlle Bois
Franck Geffray
Franck Geffray