L'union de la droite, du centre et des indépendants

Avoir raison... trop tôt !

Le dernier conseil municipal a donné lieu à plusieurs revirements de position de l'équipe en place, bien qu'elle s'en défende : celle-ci rejoint finalement certaines de nos préconisations en matière de sécurité publique et organisation de la vie scolaire.

Que n'avions nous entendu au sujet de ces fameuses caméras de vidéo surveillance, qui - malgré leur efficacité avérée - étaient encore hier honnies car soi disant liberticides ! Leur installation est pourtant indispensable dans les endroits sensibles, comme le nouveau parvis de la gare, les alentours de l'Orientis ou la place Jules Ferry : ces caméras contribuent à la sécurité publique et peuvent aider à la résolution d'enquêtes comme ce fut le cas lors de l'agression d'un conducteur de la CTRL en fin d'année dernière. Il s'agit bien d'assurer la sécurité publique et pas seulement la tranquillité publique comme certains voudraient nous le faire croire.

Dans un autre ordre d'idées, la mairie s'aperçoit que la réforme des rythmes scolaires ne répond pas aux attendus. Ainsi de très nombreux parents et enseignants indiquent une fatigue accrue des élèves, en particulier en fin de semaine ; d'autre part le recrutement et la fidélisation d'animateurs référents ayant les qualifications requises s'avèrent très difficiles. Si vous relisez notre article de Lorient magazine écrit en juillet 2014, ce sont exactement les craintes que nous avions formulées ! La réforme n'a rien résolu en matière d'échec scolaire et a compliqué l'organisation de la semaine. Nous nous félicitons qu'elle soit abandonnée afin que les 275000 euros, qui y étaient investis par la ville, se concentrent finalement sur le temps scolaire - ou aide aux devoirs - plutôt qu'aux ex " NTL " (Nouveaux Temps Libre !).

Peut être qu'un jour ils reconnaîtront aussi que l'OPA du CDDB sur le grand théâtre fut une erreur... mais la route est longue ! D'autres l'ont compris et le succès de la salle Quai 9 à Lanester proposant une programmation à la fois de qualité et grand public le confirme !

Permanences : 25 rue Marie Dorval, de 10h30 à 12h les samedis - Tel : 02 97 84 81 35 :

  • 7 avril : Maria Colas
  • 14 avril : Jean Le Bot
  • 21 avril : Gaëlle Bois
Gaëlle Bois
Gaëlle Bois