Lorient Bleu Marine

Échec du programme de déradicalisation

Dans le n°312 de nov. 2016, j'avais évoqué l'ouverture d'un centre de déradicalisation en septembre 2016, quant à ma perplexité de son programme.

Ce centre était prévu pour recevoir 25 pensionnaires, hors il n'y en eu que 9, que déjà en février il n'y avait plus de pensionnaire. On compte en France plus de 15000 radicalisés, 9 seulement se sont présentés le jour de l'ouverture. Les organisateurs se sont donnés 1 an pour réussir, hors en moins de 6 mois, il n'y avait déjà plus personne.

Et Gérard Collomb, d'affirmer : "l'expérience ne s'est pas révélé concluante". Qu'il fut décidé de fermer le centre, fin juillet. Le coût de l'opération s'élève à 600000 € pour un projet déjà voué à l'échec. La déradicalisation est fiasco totale.

Alors pour les adeptes des projets faramineux, si un jour il vous vient l'idée d'inaugurer un quelconque centre de déradicalisation, où de réinsertion dans notre région. Réfléchissez bien avant, car le monde dans lequel nous vivons, n'est pas tout beau, tout rose, comme veut bien nous le faire croire ceux, que vous nous avez mis au gouvernement.

Pascal Baron
Pascal Baron