Lorient Bleu Marine

Scandale des travailleurs détachés

Le constat est alarmant à l'Arsenal. Le scandale des travailleurs détachés est plus que jamais d'actualité et nous sommes toujours face à une concurrence déloyale inadmissible. Cette situation dramatique entraîne une précarité de l'emploi toujours plus importante puisque l'intérim reste encore privilégiée et que les perspectives d'embauche de salariés sont inexistantes sur le long terme.

Une question reste en suspens : le manque d'activité constaté ne pourrait-il pas être imputé au non-respect par la France de ses engagements contractuels en ce qui concerne la vente des Mistral à la Russie ? C'est une certitude, la confiance n'est plus là. Le rapprochement entre Naval-Group et l'italien Fincantieri risque d'engendrer une concurrence directe des Italiens dans le domaine d'activité où les fabrications sont identiques aux nôtres. Il ne peut donc être envisagé aucune complémentarité dans les compétences, ce qui pourtant pourrait assurer une reprise de l'emploi.

En conséquence, nous demandons au maire de Lorient de bien vouloir adresser un courrier au Président de la République, monsieur Macron, afin que celui-ci s'engage expressément à refuser toute fusion avec le groupe italien Fincantieri, laquelle fusion représenterait un réel danger pour le maintien du degré de notre savoir-faire français.

Nous sommes très inquiets face à cette situation aux conséquences dramatiques et nous prenons parfaitement la mesure de la gravité du problème. Encore une fois, le Front National apparaît le seul à être et à demeurer présent pour défendre les ouvriers.

Christian Mouton
Christian Mouton