Le mot de la majorité

Favoriser la réussite éducative

Nous le savons, les conditions de vie scolaire et de loisirs ne sont pas les mêmes pour tous, mais tous les parents ont à coeur la réussite de leurs enfants ; un enjeu d'égalité et un devoir d'élu-es de la République d'y contribuer activement et de rétablir l'équité, notamment en termes d'aide aux devoirs, de pratiques sportives et culturelles. C'est tout le sens de notre projet éducatif mené depuis plusieurs années en faveur des 2500 enfants de l'école publique.

Cet objectif de lutte contre les inégalités et de réussite éducative nous anime encore, alors que nous sommes conduits à revoir l'organisation du temps scolaire et périscolaire, et donc l'offre éducative de loisirs. Nous nous y attelons, en faisant des propositions complémentaires et cohérentes avec celles des enseignants, en associant les familles, en veillant, dans les temps périscolaires qui sont de notre compétence, à la qualité et la pertinence de l'action éducative.

C'est encore au nom de l'égalité des chances, que nous accompagnons,au côté de l'Éducation nationale, la FCPE, les parents, les enseignants, le projet du Département du Morbihan de construire un nouveau collège à l'horizon 2020. Si l'annonce en a été brutale,loin de la méthode de concertation qui est la nôtre, nous en défendons néanmoins la perspective, dans l'intérêt des élèves, de leur épanouissement et de leur réussite éducative.

Nous avons le souci d'anticiper la fermeture éventuelle du collège Le Coutaller en perte d'effectifs, et de celui de Kerentrech, dont la structure est vieillissante.Il y a donc une rare opportunité, que beaucoup peuvent nous envier, d'un collège de 650 places, aux conditions pédagogiques innovantes. Le site de Tréfaven a bien des atouts pour l'accueillir :à égale distance des deux collèges actuels, dans un environnement exceptionnel et très accessible, avec des surfaces foncières largement suffisantes pour y implanter les salles d'enseignement, la cour de récréation, les équipements sportifs...

Nous veillerons, dans le projet pédagogique qui reste à élaborer,à ce que toute la communauté éducative et les parents d'élèves soient étroitement associés, comme cela a été le cas pour le collège Brizeux. Et nous serons très attentifs à ce que les moyens d'accompagnement à la scolarité perdurent et à ce que la desserte,en transports collectifs, de tout ce secteur soit encore améliorée.Investir pour l'éducation, c'est investir pour le présent de nos enfants et penser leur avenir. Un enjeu suffisamment sérieux pour que nous nous y engagions de manière responsable, positive, ouverte.

Emmanuelle Williamson, adjointe au maire chargée de la culture et de l'éducation
Emmanuelle Williamson, adjointe au maire chargée de la culture et de l'éducation