Le mot de la majorité

Solidarité, des volontés partagées

Au cours de son Histoire, Lorient a toujours su surmonter les épreuves grâce à son esprit de solidarité. Ses élus ont d'ailleurs souvent été pionniers dans la mise en place de politiques sociales, travaillant à l'accompagnement de celles et ceux que l'évolution de la société menaçait de laisser de côté. Une " tradition " lorientaise qui garde aujourd'hui toute son actualité.

Notre politique de solidarité est déclinée dans bien des domaines : le logement, le soutien à l'emploi, les tarifs et l'accès à nos services publics, l'accessibilité, l'éducation ou encore la culture...

Une politique sociale que nous avons àcoeur de renforcer et d'adapter en permanence, notamment pour tenir compte de l'évolution des parcours de vie et des situations les plus exposés.

C'est pourquoi en juin dernier, notre municipalité, en lien étroit avec le CCAS, a pris une nouvelle compétence, le soutien alimentaire aux familles lorientaises en difficulté. En engageant une subvention de plus de 22 000 € au profit de la banque alimentaire, notre Ville affirme clairement une de ses priorités. Plus globalement, l'aide alimentaire représente 20 % du budget des solidarités, un soutien indispensable pour plus de 4 000 personnes traversant un moment critique de leur vie.

Elle est une des réponses essentielles aux besoins des personnes en situation difficile, complétée par bien d'autres actions et services. Notre solidarité, c'est aussi de l'information, des aides adaptées et des permanences de proximité, du soutien financier, des entretiens et des suivis personnalisés par des travailleurs sociaux mobilisés quotidiennement. C'est un engagement de la Ville d'1,5 millions d'euros par an.

C'est aussi un lieu, la maison de la Solidarité évolue encore pour mieux répondre aux attentes et besoins d'aujourd'hui. On y trouve l'épicerie solidaire et des ateliers cuisine, budget, éco-geste, des informations santé, une sensibilisation aux pratiques culturelles... Un espace solidaire qui bouge pour un public qui évolue aussi dans ce sens.

Dans cette action sociale globale, nous pouvons compter sur un maillage associatif solide. Nous soutenons sept associations caritatives, qui, à nos côtés, apportent des réponses et parfois différentes aux difficultés des Lorientaises et Lorientais.

Une action que nous pouvons mener encore plus loin, en privilégiant la complémentarité, la collaboration et la cohérence entre tous les intervenants de l'action sociale. Un travail auquel nous nous employons avec conviction.

Ville, CCAS et associations... voilà le trio solidaire à l'oeuvre pour le mieux-être des habitants !

Karine Rigole, adjointe au maire, chargée
de l’action sociale, de la solidarité et de l’accessibilité
Karine Rigole, adjointe au maire, chargée