A gauche l'union citoyenne, solidaire et écologiste

Escalade sur les pas de Big Brother ?

Comme pour la vidéosurveillance dans les espaces publics de la ville, sans débat, ni vote du conseil municipal, le Maire de Lorient a décidé d'équiper la police municipale de Tasers.

Comme le souligne le Raidh (Réseau d'Alerte et d'Intervention pour les Droits de l'Homme) ou Amnesty international, le taser est une arme de nature à faciliter une escalade de la violence au lieu de l'apaiser.

L'Arrêté du 27/05/2010 déconseille son usage à l'encontre " des personnes présentant un état de vulnérabilité particulière ". C'est le cas des personnes sous emprise d'alcool et/ou de drogues, cas auxquels sont régulièrement confrontés les policiers municipaux. La vocation de la police municipale n'est pas d'assurer l'ordre public, ce qui est une mission " régalienne de l'État et donc de la Police Nationale. La police municipale devrait être une police de proximité, de prévention et de tranquillité publique.

Elle n'a pas vocation à s'affronter à la délinquance : elle n'en a ni les moyens, ni les compétences, ni la formation. Cette police municipale équipée de taser sera sous-équipée pour une fonction répressive et sur-équipée pour une fonction civile et citoyenne.

En refusant le débat, en faisant preuve de courte vue, le Maire démontre son absence de pragmatisme,de compréhension de la société et de ses mécanismes.

À Lorient comme ailleurs les problèmes se résolvent par le dialogue et l'éducation plus que par tout autre moyen.

Paul Cornic
Paul Cornic
 

Dates des conseils municipaux

Le conseil municipal se tient à 17 heures à la salle du conseil municipal, à l'hôtel de ville, les :

  • 15 décembre
  • 9 février
  • 6 avril
  • 29 juin