A gauche l'union citoyenne, solidaire et écologiste

Le groupement hospitalier de territoire (GHT)

Notre dernier conseil municipal a validé le GHT. Nous n'étions que trois à nous y opposer. Janvier 2018 verra donc la fusion des hôpitaux publics de Lorient, Quimperlé, Port-Louis-Riantec et Le Faouët. D'année en année, de réformes en réformes, la planification sanitaire se traduit en planification économique de l'offre de soins, en inscrivant son organisation dans une logique de maîtrise des dépenses. Or, performance économique et hôpital public sont peu conciliables, du fait des contraintes de missions de service public et des publics pris en charge, dans un souci de qualité des soins délivrés par ces établissements. Les mutualisations forcées ont pour conséquence inévitable la suppression d'activités dans les établissements, activités jugées redondantes ou peu rentables, réduisant ainsi les capacités d'accueil des hôpitaux, éloignant la population des activités de soins de proximité publiques et entraînant la diminution des personnels hospitaliers. C'est une déstructuration complète de notre système hospitalier qui est en marche, avec la mise en place d'établissements fantômes vidés de leur substance. Présentés comme des outils de modernisation de notre système de santé, ces GHT renforcent les inégalités en confortant la désertification sanitaire et en ouvrant la porte aux acteurs privés de santé. Préserver notre système de santé passe par une autre gestion de l'hôpital, en donnant les moyens à la Sécurité sociale de le financer à hauteur de ses missions de service public.

Delphine Alexandre (delphinealexandre@mageos.com)
Delphine Alexandre (delphinealexandre@mageos.com)