Jardins familiaux et partagés

Jardins familiaux

Bois du Chateau
Kervenanec
Le nadan
Bois du Chateau
Bois du Chateau
Kervenanec
Le nadan
Kervenanec
Bois du Chateau
Kervenanec
Le nadan
Le nadan

La ville de Lorient dispose de deux grands ensembles de jardins familiaux :

Les jardins familiaux de Kervénanec (sud de Lorient) : 116 parcelles sur les coteaux de Kervénanec (petite route au niveau du 22 rue Capitaine Marienne), sur un site boisé et disposant d'un puits.

Jardins familiaux de Kervénanec : Yannick Durot au 06.88.79.24.91 ou par messagerie

Les jardins familiaux du Bois du Château, de Kerguillette et Le Nadan. (nord de Lorient) :

  • 100 parcelles dans le quartier du Bois du Château (rue du Bois du Château) près des rives du Scorff .
  • 10 parcelles sur le quartier de Kerguillette (rue Sebastien Le Balp).
  • 8 parcelles sur le quartier du Perroquet Vert (rue Le Nadan) Les jardins sont gérés par des associations.

Jardins familiaux du Bois-du-Château, Kerguillette et Le-Nadan : Mr Martin Christian au 07 67 10 97 61 .

Mail: Jardins.familiaux.Lorient.nord@gmail.com

Jardins partagés

Jardin partagé Frébault-Polygone
Jardin partagé Frébault-Polygone
Jardin partagé du Faouëdic
Jardin partagé Frébault-Polygone
Jardin partagé Frébault-Polygone
Jardin partagé Frébault-Polygone
Jardin partagé du Faouëdic
Jardin partagé Frébault-Polygone
Jardin partagé Frébault-Polygone
Jardin partagé Frébault-Polygone
Jardin partagé du Faouëdic
Jardin partagé du Faouëdic

Une parcelle de terrain sans usage précis, la motivation de quelques habitants, le coup de main de la mairie et voici que naît au coeur d'un quartier un potager qui ravit les yeux et les papilles... c'est le principe des jardins partagés qui sont dans divers endroits de Lorient, à Frébault au pied des immeubles, au bout du mail du Faouëdic, rue Madeleine Desroseaux, derrière les immeubles de la République, à Kerguillette. Cinq jardins partagés existent pour l'instant à Lorient. 

Le jardin Desroseaux est doté d'un poulailler depuis mai 2014. En savoir plus sur le poulailler en lisant l'article du Lorient mag de l'été 2014.