Jardins et squares

Parc Jules Ferry

Parc Jules Ferry en automne
Parc Jules Ferry en automne

Jardin boisé d'un hectare et demi, lieu de rencontre, de jeux, de pique-nique et de passage, près de l'avant-port en centre ville. Il accentue la perspective entre le port et le Moustoir. Il accueille chaque année la fête foraine en août et à Noël ainsi que des animations du Festival interceltique.

Un marché bio s'y tient, du côté de l'avenue du Faouëdic, chaque mardi de 16h à 19h.

Sa rénovation complète est en cours et la livraison du parc entièrement restructuré est prévue pour l'automne 2018. Suivre le chantier et en savoir plus sur le futur parc

Mail République

Mail République
Mail République

Promenade bordée de magnolias et de palmiers menant aux quais.

Au bout de l'allée baptisée passage Micheline Ostermeyer, on peut voir la statue de la République.

Mail du Faouëdic

Mail du Faouëdic
Mail du Faouëdic

Espaces verts d'accompagnement du grand Théâtre, représentant un hectare de promenade, repris en mail planté de grands arbres rappelant la Compagnie des Indes avec en particulier, deux palmiers du Chili (Jubea) de 8 mètres de haut datant de la fin du XIXe siècle.

Anse du Ter et jardins de l'île de Man

Promenade de Kermelo (au fond, le pont-digue de Kermelo)
Promenade de Kermelo (au fond, la Cité de la voile Eric Tabarly)
Promenade de Kermelo (au fond, le pont-digue de Kermelo)
Promenade de Kermelo (au fond, le pont-digue de Kermelo)
Promenade de Kermelo (au fond, la Cité de la voile Eric Tabarly)
Promenade de Kermelo (au fond, la Cité de la voile Eric Tabarly)

Prolongement piéton des sentiers des rives du Ter vers l'ancienne base de sous-marins de Kéroman.

Les jardins de l'île de Man prennent place sur l'ancienne pinède, face au centre commercial et à proximité du pont-digue de Kermélo. La promenade se poursuit au-delà du rond-point de Cornouailles en passant par un passage sous voie qui rejoint les chemins le long de l'étang du Ter.

Les quais

Quai des Indes
Quai des Indes

Lieux de balades, planté de palmiers, de tulipiers ou de peupliers blancs. Le quai des Indes et le Péristyle, le quai de Rohan et l'estacade Eric Tabarly sont des promenades appréciées au coeur de la ville.

Jardin du Venzu

Parc du Venzu
Parc du Venzu

La renaissance d’un quartier

 

En 2012, le quartier de Kervénanec représentait à lui seul un quart du logement social de Lorient. En 2012, la démolition de la tour de Kerléro et de son grand parking laisse la place à des habitations plus modernes et permet la création du parc du Venzu, véritable symbole de ce nouveau départ.

Résolument aéré et ouvert sur son quartier, ce magnifique jardin vallonné de 4ha accueille de vieux chênes ainsi qu’une riche collection de fougère. Une passerelle  longue de 25 mètres surplombe le vallon, cicatrice laissée par l’exploitation d’une ancienne carrière de granite. Les motifs du garde-corps de la passerelle rappellent le galbe d’une crosse de fougère et la rivière sèche ’’coulant’’ au-dessous, symbolise l’ancien ruisseau du Venzu qui descendait de Keryado  jusqu’aux rives du Ter,  et dont le jardin porte aujourd’hui le nom.  (Venzu  signifie ''pierre noire'')

Un large choix de jeux, avec l’incontournable tyrolienne, fait le bonheur des enfants. Les amoureux des vieilles pierres n’oublieront  pas, quant à eux, de contempler la discrète fontaine redécouverte sous les remblais et restaurée par un collectif d’habitants.

 

Coté végétal : on y découvre de beaux sujets de Dicksonia antartica, d'Adiantum et d'Aspleninum.

 

 

Jardin Chevassu

plan d'eau chevassu
plan d'eau chevassu
Maison Chevassu
Maison Chevassu
Aire de jeux à grimper
Aire de jeux à grimper
Massif estival
Massif estival
Plan d'eau
Plan d'eau
 

Un jardin Anglo-chinois de la Belle Epoque

Ancienne propriété de Victor Chevassu, le jardin de 2,5 hectares est acheté par la Ville de Lorient en 1973 dans le but de créer une voirie d’entrée de ville en liaison avec la nouvelle desserte portuaire, projet routier heureusement abandonné au profit d’une valorisation de la maison et du jardin. Véritable poumon vert inauguré en 1976, le parc Chevassu obtient en 2006 le label ‘’jardin remarquable’’ qu’il conserve six ans durant.

Ce jardin vallonné est traversé par un ruisseau qui se jette dans deux petits étangs au pied d’une cascade. Le ruissellement de l’eau, les oiseaux nombreux et les luxuriantes collections botaniques nous plongent dans une surprenante atmosphère tropicale.

Venez-vous perdre parmi les camélias, les fougères arborescentes et les bambous géants durant ‘’les moussons bretonnes’’. Il ne manque que la chaleur des Indes Orientales…

 

Victor Chevassu

Singulière histoire que celle de la famille Chevassu. Horloger dans le Jura, Chevassu est condamné au bagne de Belle-Ile-en-Mer pour avoir comploté contre l’empereur.

Libéré en 1885, il se lance dans les affaires. Ayant fait fortune dans l’industrie horlogère, il acquiert une propriété en périphérie de la ville d’Hennebont afin de se consacrer à sa nouvelle passion : la botanique.

Quelques années plus tard (1920), son fils Victor achète un domaine à Lorient sur une ancienne carrière de granit et de schistes désaffectées. Ayant hérité de la sensibilité naturaliste de son père, il y acclimate des essences exotiques.

 

De l’eau ‘’bonne à boire’’ pour la compagnie des Indes

Au début du 18e siècle, le port de L’Orient prend de l’ampleur pour devenir le centre de la Compagnie des indes. L’architecte Jacques V Gabriel, chargé de  réaménager le port, prend également en compte le problème de l’approvisionnement en eau potable. Il désigne six sources pouvant alimenter un réseau.

Les eaux captées à l’ouest de Lorient, se déversent dans le regard de Pavie établi dans la partie ouest de parc. De ce regard, une canalisation unique dont les vestiges sont toujours visibles sur une centaine de mètres au cœur du jardin, traverse la ville pour aboutir à un réservoir de l’Enclos du port, autrefois aménagé au nord de la place d’Arme.

 

Le jardin du poète

Qui est donc cet homme de marbre au regard songeur ? Il s’agit du plus breton des poète, Auguste Brizeux. Juste après son décès en 1858, un décret impérial autorise l’ouverture d’une souscription publique destinée à faire ériger un monument en son honneur dans sa ville natale. Réalisée par le sculpteur Pierre Ogé et installée à l’origine dans le square Brizeux, la statue fut transférée par la suite dans le romantique jardin Chevassu. Pouvions-nous rêver meilleur emplacement pour ce poète lorientais à la ‘’mélancolie rêveuse’’.

 

Infos pratiques: Plan d’eau-Jeux pour enfants-Toilettes publiques-Petit parc animalier et volière-rucher

Côté végétal : le jardin rassemble de nombreuses essences d’arbres caractéristiques de notre région, vieux chênes et marronniers d’avant-guerre, érables…, mais aussi plus exotiques ou originales : fougères arborescentes, arbres aux caramels, l'arbre aux mouchoirs..., On peut y découvrir de belles collections de plantes (camélias, rhododendrons ainsi qu’un fleurissement printanier et estival flamboyant.

 

Actu : Septembre  2017 : travaux de rénovation du mur de soutènement au pied de la maison Chevassu

 

Massif estival 2017
Massif estival 2017
Massif
Massif
Allée
Allée
Chemin
Chemin
 

Parc du Bois du Château

Parc du Bois du Château
Parc du Bois du Château

Dominant le Scorff, au nord de Lorient, ce parc boisé de 10 hectares a été entièrement aménagé et planté en 1970, parallèlement à la construction du quartier du Bois du Château.

50 ans après,  les jeunes baliveaux sont devenus de grands et beaux arbres (plus de 40 essences différentes) dont les larges houppiers viennent ombrager les vastes pelouses. Un étang complète l’image bucolique de ce vaste parc.

Une grande aire de jeux dotée notamment d'un pyracord de 9,5 mètres de haut et d'un parcours de bosses pour les adeptes du vélo, fait le bonheur des enfants de tous âges.

Infos pratiques : Plan d’eau-Signalétique arbres- Jeux enfants -Barbecue-Toilettes.

Etang au parc du Bois-du-Château
Lecture et balade à vélo
Pyracord
Barbecue et Tables de pique-nique
Etang au parc du Bois-du-Château
Etang au parc du Bois-du-Château
Lecture et balade à vélo
Pyracord
Barbecue et Tables de pique-nique
Lecture et balade à vélo
Etang au parc du Bois-du-Château
Lecture et balade à vélo
Pyracord
Barbecue et Tables de pique-nique
Pyracord
Etang au parc du Bois-du-Château
Lecture et balade à vélo
Pyracord
Barbecue et Tables de pique-nique
Barbecue et Tables de pique-nique

PROMENADES LITTORALES

Rive du Scorff
Rive du Scorff

PROMENADES LITTORALES

 

Promenade du Scorff : la rive retrouvée

 

L’ouverture récente du centre hospitalier de Bretagne Sud a nécessité la création de nouveaux accès. Ainsi, entre le bas du Bois du Château et le pont des Indes, près de deux kilomètres de berges viennent d’être réhabilités avec la volonté de créer un espace dédié aux promeneurs et aux loisirs.

Ce projet répond aussi à la nécessité d’une voirie de desserte pour l’hôpital tout en favorisant la mixité des usagers : bus, voiture, cyclistes et piétons.

De nouvelles considérations écologiques et sociales amènent les territoires à repenser leur cours d’eau et à en imaginer de nouveaux usages. Le projet de l’agence parisienne Base (Bien Aménager Son Environnement) a été retenu pour offrir un nouveau regard sur ce lieu et en faire un espace tourné vers le littoral.

Les jardins des rives du Scorff se dotent ainsi d’une ambiance plus naturelle qu’urbaine : des végétaux inattendus aux belles floraisons sont plantés le long de la promenade et contrastent avec la sobriété des pins.  De nouveaux cheminements sont créés certains ajustés aux contours de la berge, d’autres plus éloignés pour laisser place aux végétaux. Des lignes de plantations et des espaces de pause s’infiltrent parfois entre deux circuits, générant un rythme dans le parcours, l’idée étant de créer une diversité de petites places publiques.

Un nouveau rapport à la ville se joue ainsi sur les berges du Scorff où règne dorénavant comme un petit air de vacances…

 

Infos pratiques: Bancs, chaises longues, parcours sportif, table de pique nique

Square Brizeux

Square Brizeux
Square Brizeux

C'est à deux pas du centre ville que se situe le plus vieux jardin de Lorient, entièrement rénové en 2011. Aujourd'hui au coeur de ce jardin, on peut profiter d'un city parc et de structures de jeux pour les enfants de tous âges, d'une aire avec tables de pique-nique à l'ombre de pergolas en bois et de grandes pelouses bordées de murets orangés et d'une végétation renouvelée.

Jardin de l'Enclos du port

Jardin de l'Enclos du port
Jardin de l'Enclos du port

 

Les jardins de l’Enclos du Port

 

Les jardins à la française de l’Hôtel Gabriel

Au 18e siècle, la Compagnie perpétuelle des Indes dispose d’un domaine colonial disparate baigné par trois océans et formé de possessions sur trois continents.

C’est donc dans un siècle des Lumières en pleine ébullition que le contrôleur général des finances Orry ordonne de regrouper à Lorient toutes les activités de la Compagnie des Indes. La construction des vaisseaux tourne à plein  régime. Chaque année, de véritables flottes rapportent des marchandises venues de contrées lointaines. Les taudis datant de la première Compagnie des Indes sont rasés. Les jardins à la française mettent en valeur les nouveaux pavillons des ventes, construits de 1740 à 1742 par Gervais et Guillois sur les plans de Jacques V Gabriel, architecte de Louis XV.

Le jardin à la française, inventé au 17e siècle et dont le plus célèbre jardinier est André le Nôtre, est gouverné par les lois de symétrie et de proportion. Il est conçu comme un théâtre avec des gradins pour observer les scènes qui se déroulent à la manière d’un grand livre ouvert. Le jardin est dessiné comme un édifice, en une succession de pièces que le visiteur parcourt, soumis à des surprises, des lumières et des ombres, des allusions et des illusions…

On découvre le sol de tapis de pelouse brodés de buis, les arbres sont taillés en rideau le long des allées.

Soyez à la fois acteur et spectateur de cette œuvre en pénétrant soit sur le devant de la scène, soit sur les côtés. Asseyez –vous  sur un banc et entrez dans ce tableau, ce jardin en est le cadre ; il est l’emblème du luxe, des gouts et des plaisirs de l’Ancien Régime.

 

Le jardin des moulins

Situé sur la ‘’montagne’’ du Faouëdic qui protégeait  les chantiers des vents dominants, cet espace fut aménagé en 1677 afin d’y accueillir les moulins de la boulangerie de la Compagnie.

Réinvesti par la Ville de Lorient et repensé par Pierre Grelier de l’atelier Horizons en 2010 dans le cadre du programme d’aménagement de l’Enclos du port, ce jardin a bénéficié de nombreuses améliorations dont la création de point de vue sur la rade. Le tour de la Découverte, plusieurs fois reconstruite de 1737 à 1787, domine l’ensemble.

Du mobilier de jardin est installé pour inciter le promeneur à marquer un arrêt pour déjeuner, bavarder, lire ou méditer dans un cadre bucolique et chargé d’histoire.

Installez-vous sur une chaise longue et laissez votre regard s’élever de la base de la tour jusqu’au ciel.

 

La promenade du Péristyle

C’est encore au 18e siècle que Jacques V Gabriel, premier ingénieur des ponts et chaussées, aménage les rives du Scorff. Sur les quais où accostent les navires de la Compagnie, il élève les magasins de ventes pour stocker les marchandises en provenance des Indes Orientales. De part et d’autre de l’entrée principale, quatre arcades s’ouvrent en péristyle. Imaginez ce retour, la foule sur les quais, les marchandises que l’on décharge, envahissant les entrepôts…

Le nom de cette promenade, réaménagée par l’agence Ter, perpétue le souvenir de cette harmonieuse façade qui ne survivra pas aux bombardements de la Seconde Guerre mondiale. En flânant le long de ces quais enivrés de couleurs et des parfums des végétaux exotiques, vous ne manquerez pas d’être saisis d’une irrésistible envie de partir en voyage.

 

 

Jardin humide de Kerforn

Jardin de Kerforn
Jardin de Kerforn

Ce bassin d'orage situé à l'entrée ouest de la ville, boulevard Dumaine, a été entièrement transformé en 2009 pour devenir un jardin humide. Les travaux réalisés lui ont permis d'acquérir, en plus de sa fonction technique, des aspects esthétiques et écologiques. 

Pour accueillir la faune, les berges ont été traitées en pentes douces et plantées d'iris variés et de Phalaris arundiacea 'picta'.

L'important dénivelé entre les immeubles et le jardin a été façonné en espalier avec un enrochement ponctué d'abres : liridendron tulipifera, quercus palustris. D'autres végétaux tels que des gauras lindheimerii, salvia uluginosa et penstemon 'Evelyn' ont été implantés pour alléger le minéral. De larges allées en bicouche invitent à la promenade riverains et visiteurs.

Bancs et tables de pique-nique sont installés pour le confort des visiteurs.

Jardin Youri Gagarine

Jardin Youri Gagarine
Jardin Youri Gagarine

Espace vert de 2 hectares se situant à Lanveur près de l'université. Vastes pelouses, bassin, aire de jeux agrémentent ce jardin apprécié des étudiants. Deux talus de vieux chênes ont été conservés.

Jardin des 4 jeudis

Jardin des 4 jeudis
Jardin des 4 jeudis

Encore appelé jardin du Bourgneuf, c'est un jeune jardin de quartier d'un hectare et demi, planté de nombreux arbres (saules, chênes des marais) entourant un bassin de retenue des eaux pluviales.

Square Rio

Cascade dans le square Rio
Cascade dans le square Rio

Ce square de 6000 m², aussi appelé square de la "Banane", se trouve en centre ville, devant la "Banane", emblématique immeuble datant de la reconstruction de Lorient après guerre.

Une belle cascade moderne agrémente ce jardin. Par beau temps, les riverains s'y retrouvent pour jouer à la pétanque.

Square Jules Verne

Square Jules Verne
Square Jules Verne

Ce petit square du quartier de Merville se trouve entre la rue de Kerlin et la rue Jules Verne. Il a été totalement rénové en 2007.