La chapelle Saint Christophe

Chapelle Saint Christophe
Chapelle Saint Christophe

Elle est édifiée dans la seconde moitié du XVe siècle par les Rohan, seigneurs de Guémené et propriétaires du château de Trefaven, probablement à l'emplacement d'un premier oratoire. Dominant un gué, elle est placée sous la protection de saint Christophe. De style gothique, très sobre, entièrement édifiée en granit, elle est composée d'une simple nef centrale à deux travées que jouxtent, au nord, une sacristie et un bas-côté plus tardifs. La nef est couverte d'une charpente lambrissée peinte en bleue. Elle s'ouvre sur un chœur à trois pans coupés percés de trois grandes baies.

Le clocher, posé sur neuf colonnettes de style dorique surmontées de frontons triangulaires ornés de trèfles, a subi plusieurs reconstructions au cours du XIXe siècle. Il est remonté dans les années cinquante pour réparer les dommages de la Seconde Guerre mondiale. L'ensemble de l'édifice a été remanié à plusieurs reprises. Un temps église paroissiale pour le faubourg de Kerentrech, il est revenu au simple de rang de chapelle depuis la construction de l'église Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle en 1846.

L'édifice est inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis 1934.

Découvrez l'historique de cet édifice, le détail de son architecture et de ses vitraux et l'histoire de Saint Christophe dans le dépliant "Laissez-vous conter la chapelle Saint Christophe" (plaquette au format pdf)