En janvier, le Théâtre de Lorient célèbre le Mot

5 spectacles explorent la parole

Ça ira (1) Fin de Louis (image :  Elisabeth Carecchio)
Ça ira (1) Fin de Louis (image : Elisabeth Carecchio)

En janvier 2018, Le théâtre de Lorient célèbre le mot sous toutes ses formes :

  • Les paroles spontanées de 8 ados transforment la scène en un espace d'expression libre dans Cheptel de Michel Schweizer, spectacle co-produit par le Théâtre de Lorient.
  • Les dialogues et discours historiques nous plongent en pleine assemblée politique et redonnent vie aux grands débats de la Révolution avec Joël Pommerat et sa fiction vraie : Ça ira (1) fin de Louis.
  • Les mots du quotidien se font musique avec la performeuse Emmanuelle Lafon dans Blablabla. Un tourbillon jubilatoire qui ouvre à tous vents les portes de l'imaginaire.
  • Les mots deviennent des armes de résistance dans la dystopie France-Fantôme de Tiphaine Raffier, co-produit également par le Théâtre de Lorient. L'immersion dans le XXVe siècle est totale grâce à une scénographie évolutive à vue, une musique jouée en live et un magnifique travail vidéo.
  • Les mots se teintent de sonorités orientales avec l'exceptionnelle voix de la soprano Sandrine Piau et l'orchestre des Siècles. Pour commémorer le centenaire de la mort de Debussy, l'exceptionnelle soprano Sandrine Piau, accompagnée par les solistes des Siècles, donnera à sa voix des sonorités orientales, celles qui ont tant fasciné les compositeurs des XIXe et XXe siècles.

En 2018, le théâtre de Lorient continue à proposer une programmation éclectique et ouvert à tous les publics. L'accent est mis sur la diversité, l'échange et le partage avec le public.

Plus d'informations sur le site du Théâtre de Lorient

 

Informations contextuelles